Réprimer le travail illégal

06-03-2007

La République tchèque n'envisage pas de conclure un nouvel accord sur l'emploi des travailleurs ukrainiens, estime l'ambassadeur d'Ukraine à Prague, Ivan Kuleba. Ce nouvel accord permettrai, selon lui, de lutter contre le travail illégal dans le pays. Actuellement, la RT compte quelque 150 000 Ukrainiens, dont environ 48 000 travailleurs au noir.