Presse : Věra Jourová pressentie pour un poste relatif à « l’état de droit »

04-09-2019 mis à jour

Selon le site Politico, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a offert à la candidate chèque Věra Jourová un poste de commissaire européenne relatif à « l’état de droit », recouvrant des questions telle que la désinformation et les discours de haine. Věra Jourová était jusqu’à récemment en charge de la justice, des consommateurs et de l'égalité des genres dans la précédente Commission présidée par Jean-Claude Juncker.

D’après Politico, il s’agit là d’une main tendue de la nouvelle présidente de la Commission aux pays du groupe de Visegrád (Tchéquie, Slovaquie, Pologne, Hongrie), dont plusieurs dirigeants ont reproché à la Commission sortante de les fustiger pour la situation de l’état de droit dans leurs Etats respectifs.

Réagissant à cette information de Politico, le ministre des Affaire étrangères tchèque Tomáš Petříček a fait savoir que la République tchèque s'efforçait toujours d'obtenir un portefeuille économique ou la vice-présidence de la Commission européenne.