Presse : le ministre des Affaires étrangères en faveur de la prolongation des sanctions à l'égard de Moscou

16-05-2015

Dans un entretien accordé au site internet d'informations russe Gazeta.ru, le ministre tchèque des Affaires étrangères, le social-démocrate Lubomír Zaorálek a indiqué qu'il souhaitait que l'Union européenne prolonge les sanctions économiques à l'égard de Moscou pour son rôle dans la crise ukrainienne. Le chef de la diplomatie tchèque déclare qu'il est "aujourd'hui évident que la Russie continue de fournir des armes lourdes à ses partisans dans la région du Donbass". Lubomír Zaorálek ajoute que des milliers de soldats russes sont stationnés, non seulement à la frontière, mais également sur le territoire même de l'Ukraine. Ces propos contrastent avec ceux prononcés la semaine passée par le chef de l'Etat Miloš Zeman, qui participait aux célébrations du 9 mai à Moscou. Le président de la République considèrait que le conflit ukrainien était désormais sporadique et qu'il serait sans doute possible de revenir sur les sanctions avant la fin de l'année si la Russie respecte les conditions du Protocole de Minsk.