Présidence de l'UE 2009 : la police arrête cinq personnes dans l'affaire ProMoPro

12-04-2012

La police anti-corruption a arrêté cinq personnes au cours d'une enquête effectuée dans le cadre de l'affaire ProMoPro où un détournement de fonds à hauteur de 135 millions de couronnes aurait été effectué pendant la présidence tchèque de l'Union européenne en 2009. Une information du site E15, citant des sources anonymes. Parmi les personnes arrêtées, Jaroslav Veselý, patron de la société ProMoPro qui fournissait des services audio-visiuels et d'interprétariat au gouvernement tchèque. Les autres personnes arrêtées viennent des entreprises sous-traitées par ProMoPro. Ils sont accusés de détournement de fonds et de blanchiment d'argent.

L'affaire pourrait avoir des retombées politiques car le contrat ProMoPro était supervisé par le ministre des Affaires européennes de l'époque, aujourd'hui ministre de la Défense, Alexandr Vondra. Déjà à l'époque, il avait été appelé à démissionner face au scandale. En marge de cette nouvelle, il a déclaré ne voir aucune raison de quitter son poste. Il a ajouté que c'était aux tribunaux de déterminer qui étaient les coupables de ces détournements de fonds. L'opposition a, de son côté, appelé le premier ministre à limoger son ministre de la Défense.