Prague : le maire Zdeněk Hřib critiqué par ses partenaires de coalition

12-08-2019

Les conseillers municipaux de Prague issus des partis TOP 09 et STAN et réunis au sein de l'alliance des Forces alliées pour Prague, ont demandé, dimanche, la convocation d’une réunion de la coalition qui dirige la capitale tchèque.

Cette réunion devrait être consacrée au « style politique » du maire de Prague Zdeněk Hřib (Parti des Pirates) et à son style de communication avec ses partenaires au sein de la coalition. Les partis TOP 09 et STAN lui reprochent notamment son intention de révoquer le directeur du groupe Pražská plynárenská, principal fournisseur de gaz de la capitale, alors que ce domaine relève de la compétence du conseiller municipal TOP 09, Jan Chabr.

Depuis la mise en place, en 2018, de la nouvelle coalition à la mairie de Prague, composée du Parti des Pirates, du mouvement Praha Sobě et des Forces alliées pour Prague, plusieurs sujets ont été à l’origine d’une controverse entre les Pirates et TOP 09 : parmi eux le projet de taxation des logements vacants dans la capitale ou encore celui de réinstallation de la colonne mariale sur la place de la Vieille-Ville.