Prague devrait participer à une coalition de forces spéciales au Sahel

27-11-2019

La République tchèque qui prendra le commandement tournant de la mission de formation de l’Union européenne au Mali, en 2020, envisage de renforcer son aide apportée aux forces armées maliennes dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. Dans un entretien accordé au journal Le Monde, le ministre des Affaires étrangères Tomáš Petříček a indiqué que la Tchéquie participerait, aux côtés de l’Estonie et de la Belgique, à la petite coalition de forces spéciales que la France tente de monter pour soutenir les armées de la région. Cette coalition, intitulée « Takuba » serait active au Mali, au Burkina Faso et au Niger.

Mardi, le chef de la diplomatie tchèque a adressé ses condoléances aux familles et proches des treize soldats français qui ont trouvé la mort dans un accident d’hélicoptères, lundi dernier, au Mali. « La Tchéquie restera solidaire avec la France qui est impliquée dans la région du Sahel », a écrit Tomáš Petříček sur son compte Twitter.

Prague a déjà 120 militaires affectés à la protection de la mission européenne de formation de l’armée malienne (EUTM).