Poursuite de l’affaire du meurtre de deux Tchèques en Egypte en 2013

Petr Kramný, condamné en 2016 à 28 ans de prison ferme pour meurtre de sa femme et de sa fille, a demandé une révision de la décision de justice. L’information a été communiquée ce lundi par Václav Peričevič de l’association Šalamoun qui soutient la justice indépendante. L’avocate du condamné, Jana Rejžková, s’est abstenue de tout commentaire sur le sujet.

Petr Kramný a été jugé coupable du meurtre de sa femme de 36 ans et de sa fille de 8 ans, qu'il aurait électrocutées en juillet 2013 pendant leur séjour de vacances à Hurghada, en Egypte. S’estimant innocent, Petr Kramný nie dès le début du procès tous les faits qui lui sont reprochés.