Pour le maire de Prague, le feu d’artifice du Nouvel an est trop onéreux

Issu du Parti pirate, le nouveau maire de Prague, Zdeněk Hřib, a estimé que le traditionnel feu d’artifice du Nouvel an, organisé à Prague le 1er janvier, était beaucoup trop onéreux. Ce dernier coûte en effet 1,7 millions de couronnes hors taxes. Dans un entretien accordé mercredi à la Radio tchèque, l’homme politique a estimé qu’il pourrait être remplacé l’an prochain par autre chose, comme un spectacle de lumières.

Zdeněk Hřib a également déclaré que de nombreuses villes européennes avaient abandonné le principe du feu d’artifice du Nouvel an. Cette année, ce dernier avait pour thématique principale l’anniversaire de la révolution de Velours dont on célébrera les 30 ans en novembre prochain.