Pour le cardinal Dominik Duka, "les avortements sont pires que les attaques terroristes"

09-04-2016

Le cardinal Dominal Duka, également archevêque de Prague de son état, s'est laissé aller à une comparaison audacieuse puisque selon lui, "les avortements seraient un mal plus grave que les attaques terroristes". Dans un entretien pour le site Aktuálně.cz, c'est ce que déclare l'homme d'Eglise qui appuie son propos en se livrant à un bilan comptable entre le nombre d'avortements et les victimes des attentats. M. Duka participait la semaine passée à un rassemblement annuel de militants anti-avortement, défilé répondant au nom de « Marche pour la vie ». L'avortement a été légalisé en 1957 en Tchécoslovaquie. Certaines limitations ont été introduites : depuis 1993, les interventions qui ne sont pas motivées par des raisons médicales ne sont plus prises en charge par le système de santé. Le nombre d'IVG a diminué de moitié en vingt ans.