Pour Andrej Babiš, Lubomír Zaorálek pourrait devenir le nouveau premier ministre

02-05-2017

Le ministre des Finances et président du mouvement ANO Andrej Babiš considère que la manière solution, après l'annonce du premier ministre sur la démission du gouvernement, serait que la coalition gouvernementale démissionnaire poursuive son travail jusqu'aux législatives d'octobre prochain. "Je ne comprends pas le fait que le premier ministre me demande lundi de me comporter comme un homme et qu'il se comporte lui comme un lâche", a commenté l'homme d'affaires pour l'agence de presse ČTK. D'après M. Babiš, M. Sobotka a fait du tort à tous les ministres et à leur travail. Le ministre des Finances a également fait savoir qu'il verrait bien le social-démocrate Lubomír Zaorálek, actuel chef de la diplomatie tchèque, prendre les commandes d'un éventuel prochain gouvernement. Sa formation politique, le mouvement ANO, a estimé pour sa part que la décision de M. Sobotka était "irresponsable".