Pour Andrej Babiš, la question de la cyber-sécurité doit être résolue au niveau européen

25-01-2019

S’exprimant au forum économique de Davos, le Premier ministre tchèque a déclaré que les questions liées à la cyber-sécurité devaient être résolues au niveau de l’Union européenne. Andrej Babiš y a rencontré Ken Hu, le président du conseil d’administration de la société chinoise Huawei. A la mi-décembre, le Bureau national pour la sécurité cybernétique et d'information (NÚKIB) a émis un avertissement contre cette société notamment, estimant que grâce à elle, Pékin pourrait collecter du renseignement dans les pays où elle est implantée. Andrej Babiš a fait savoir que des experts analysaient les risques sécuritaires possibles pour les infrastructures du pays.

Suite à l’avertissement du NÚKIB, le Premier ministre Andrej Babiš avait demandé à son administration gouvernementale de cesser d’utiliser les téléphones portables produits par Huawei. D’autres institutions tchèques ont également choisi de faire de même.