Plus d'un millier de squelettes découverts pendant les travaux de restauration de l'ossuaire de Kutná Hora

30-11-2019

Au cours de fouilles réalisées aux abords du célèbre ossuaire médiéval de Kutná Hora (Bohême centrale), les archéologues ont découvert quelque 34 fosses communes contenant 1 200 squelettes. La plupart des dépouilles découvertes étaient celles de victimes de la peste noire et de famine. Il s'agirait de la plus grande découverte de ce type en Europe.

L'ossuaire de Kutná Hora se trouve dans l'église de Sedlec, aux abords de la petite ville de Kutna Hora et abrite les ossements de 40 000 à 70 000 personnes décédées en raison de la peste ou des guerres hussites. Ces ossements ont été utilisés pour « décorer » l'église de diverses manières. On y trouve même un chandelier réalisé en ossements ou encore un blason de la famille des Schwarzenberg.

Tous les ans, l’ossuaire est visité par près d’un demi-million de touristes. A noter qu'à partir du mois de janvier 2020, il sera interdit de prendre des photos à l’ossuaire de Kutná Hora, ainsi que dans la cathédrale de l’Ascension-de-la-Vierge située non loin de là. En cause, les manque de respect de certains visiteurs pour ces lieux sacrés, qui n’hésitent pas à se prendre en selfie ou à manipuler les ossements.