Plan de licenciements : 860 postes supprimés en janvier dans les administrations de l'Etat

Le nombre de postes dans les administrations de l'Etat tchèque va être réduit de 860 à partir de janvier prochain. C'est ce que prévoit le plan dit "de systématisation des postes de travail" validé mercredi par le gouvernement, ainsi que l'a annoncé Josef Postránecký, le ministre adjoint de l'Intérieur. Selon lui, un tiers seulement de ces postes sont actuellement effectivement occupés.

Le ministère de la Justice sera le plus touché par les suppressions de postes. D'après Josef Postránecký, il s'agit du bouleversement le plus important depuis l'année 2015 et l'entrée en vigueur de la loi sur les services de l'Etat.