Petr Nečas se félicite de la proposition du ministre de la Santé

28-01-2011

Le Premier ministre tchèque Petr Nečas s’est félicité de cette proposition du ministre de la Santé. Mais, selon lui, les moyens financiers dégagés ne devraient pas être distribués uniquement aux médecins. Le chef du gouvernement s’est également opposé à l’idée des garanties de la part de l’Etat, garanties que revendiquent les médecins qui craignent de ne pas pouvoir reprendre leurs démissions. Le consensus entre le ministère de la Santé et les représentants des médecins sera encore discuté au gouvernement, a indiqué Petr Nečas.