Patinage de vitesse – Mondiaux : médaillée d’argent, Sáblíková battue sur 5 000 mètres pour la première fois depuis 11 ans

16-02-2020

Martina Sáblíková n’est pas parvenue à décrocher son onzième titre consécutif sur 5 000 mètres aux championnats du monde de patinage de vitesse, samedi, à Salt Lake City. Bien qu’elle ait amélioré son propre record du monde, en 6’41’’182, la Tchèque a été devancée sur l’anneau américain par la Russe Natalya Voronina, qui est devenue la première femme de l’histoire à descendre sous la limite des 6’40’’ en 6’39’’021. La Néerlandaise Esmee Visser (6’46’’685) a complété le podium.

Deux jour après son sacre sur 3 000 mètres, Martina Sáblíková, 32 ans, achève donc ces Mondiaux avec une médaille d’or et une autre d’argent. « Je n’ai pas de raison d’être déçue de cette deuxième place, a-t-elle déclaré après la course. C’est la première fois que je ne m’impose pas sur la distance après dix titres consécutifs, mais j’ai battu le record du monde et je ne pouvais pas faire plus. Natalya était dans une très grande forme aujourd’hui, elle a fait encore mieux que moi, c’est le sport. Elle a réalisé une performance exceptionnelle. »