Opposé à Poutine, Vladimir Kara-Murza honoré par l’Institut pour l’étude des régimes totalitaires

22-11-2019

L’Institut pour l’étude des régimes totalitaires a honoré, jeudi cinq personnalités pour leur engagement en faveur de la liberté et de la démocratie. Parmi les lauréats du prix figure le journaliste, cinéaste et militant politique russe Vladimir Kara-Murza, ancien conseiller de Boris Nemtsov, assassiné en 2015. Vladimir Kara-Murza s'oppose, lui-aussi, au régime de Vladimir Poutine au péril de sa vie. Il a survécu à deux tentatives d'empoisonnement.

L’activiste rom Čeněk Růžička, le prêtre jésuite Richard Čemus et František Wiendl qui a, lui, fait preuve se son courage face aux régimes anti-démocratiques, ont également été distingués.

L’Institut pour l’étude des régimes totalitaires remet ses prix tous les ans dans trois catégories : pour une attitude citoyenne courageuse sous l’Occupation et pendant le régime communiste, pour l’apport exceptionnel à la réflexion sur l’histoire contemporaine et pour des actes de défense des principes démocratiques et des droits humains.