ODS, le premier parti de l'opposition, se réunit pour critiquer le gouvernement et la Constitution européenne

04-12-2004

Le Président du Parti civique démocrate (ODS), Mirek Topolanek, est prêt a amener la plus forte formation de droite dans le pays, actuellement en opposition, à la victoire aux élections législatives de 2006. Le chef de l'ODS l'a déclaré ce samedi, lors du 15e congrès de son parti, tout en critiquant le gouvernement du social-démocrate Stanislav Gross : selon Mirek Topolanek, le cabinet serait irresponsable et mènerait une politique du mensonge. L'ODS s'est montré, une fois de plus, hostile à la Constitution européenne. Les eurodéputés ODS veulent même lancer une campagne nationale anti-constitution.