Nouvelle conception énergétique de l’Etat tchèque: la part plus élevée de l'énergie nucléaire

13-10-2009

Le projet d’une nouvelle conception énergétique de l’Etat tchèque présenté par le ministre de l’Industrie et du Commerce Vladimír Tošovský prévoit la part plus élevée de l’énergie nucléaire dans le mix énergétique national : cette part devrait augmenter de 15%, en 2005, à 25 % d’ici 2050. La conception compte sur la modernisation et l’achèvement des blocs des deux centrales nucléaires tchèques, celle de Temelín et celle de Dukovany. Le ministre Tošovský va également proposer que soient repoussées les limites de l’extraction de lignite dans le nord de la Bohême. Ces dernières avaient été fixées en 1990, et elles protègent les villages de Horní Jiřetín et Černice dans le nord de la Bohême contre la poursuite de l’extraction du charbon et la liquidation de leur municipalité. Le ministre propose de repousser ces limites dans le cadre des mesures devant prévenir une nouvelle éventuelle crise gazière. Le ministère de l’Environnement ainsi que des initiatives écologiques s’y opposent. Lundi, des activistes de Greenpeace se sont installés sur le toit du siège du gouvernement pour protester contre la remise en cause des limites d’extraction.