Nouveau ralentissement de la croissance de l’économie tchèque

14-11-2018

La croissance du produit intérieur brut (PIB) de la République tchèque a ralenti au troisième trimestre. Elle s’est établie à 2,3 % sur un an, selon les données prévisionnelles publiées par l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ) ce mercredi. Il s’agit néanmoins d’une augmentation de l’ordre de 0,4 % par rapport au deuxième trimestre 2018, pour une économie tchèque qui reste une des plus dynamiques en Europe.

La demande tant intérieure qu’extérieure a contribué à cette évolution positive entre juillet et septembre, notamment dans les secteurs du bâtiment, du commerce et des transports. Concernant le ralentissement interannuel, les analystes estiment que l’économie tchèque tournait déjà au maximum de ses capacités l’année dernière. Par ailleurs, le niveau extrêmement bas du chômage (nouvelle baisse à 2,8 % en octobre), de nombreux secteurs d’activité sont limités dans leur activité et leur développement en raison de la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Pour rappel, le taux de croissance du PIB tchèque s’est élevé à 4,4 % en 2017, contre 2,6 % en 2016.