Négociations sur le Brexit : des eurodéputés tchèques critiquent les propos du ministre de l'Intérieur

23-01-2017

Les propos du ministre de l'Intérieur Milan Chovanec, selon lesquels Prague devrait entamer des négociations avec Londres au sujet du Brexit de façon unilatérale sans attendre la position de l'Union européenne, ne font pas l'unanimité. Les eurodéputés tchèques Pavel Telička et Petr Ježek, tous deux membres du mouvement ANO, les ont même sévèrement critiqués ce lundi à l'occasion d'une rencontre avec des journalistes. Pour le premier, qui est l'un des vice-présidents du Parlement, le commentaire du ministre serait rien de moins que "stupide". Le second a déclaré douter du fait que la République tchèque puisse obtenir de meilleurs résultats dans la négociation que des pays comme l'Allemagne et la France. Milan Chovanec, qui s'exprimait dimanche dans le cadre de l'émission politique dominicale de la Télévision publique tchèque, justifiait sa position en indiquant que de très nombreux ressortissants tchèques travaillent au Royaume-Uni et qu'ils ont besoin de savoir au plus vite ce que le Brexit signifiera concrètement pour eux.