Moins d'argent public pour les ONG anti-corruption

Le ministère de l'Intérieur a décidé de réduire les subventions accordées aux organisations non-gouvernementales dont l'objectif est de lutter contre la corruption. Selon les informations de la radio publique tchèque, un total de 4 millions de couronnes sera déduit du programme anti-corruption pour être reversé dans d'autres domaines tels que la sécurité routière ou la prévention contre l'alcoolisme.

Le ministère indique qu'il s'agit d'un changement de priorités. Le directeur de Transparency International y voit pour sa part une conséquence potentielle du rôle joué notamment par son ONG dans la mise en évidence de conflits d'intérêts et d'affaires impliquant certains responsables politiques.