Miroslav Poche entend bien devenir ministre des Affaires étrangères

La direction du parti social-démocrate se réunissait ce vendredi pour discuter de l'identité du ministre des Affaires étrangères. Il s'agit pour l'heure provisoirement de Jan Hamáček, le chef du parti, également ministre de l'Intérieur, mais les sociaux-démocrates tiennent à ce que leur candidat initial, Miroslav Poche, prenne le poste. Cette nomination avait été impossible, fin juin, en raison de l'hostilité que lui portait le chef de l'Etat Miloš Zeman, qui lui reprochait son approche constructive sur la question des migrants et ses critiques vis-à-vis de la politique des gouvernements américain et israélien.

A l'issue de la réunion, vendredi, Jan Hamáček a indiqué que le problème serait résolu après les élections communales et sénatoriales, prévues début octobre. Le leader social-démocrate ne veut pas brouiller le message que son parti entend porter à l'approche de ces scrutins. Actuellement conseiller politique au ministère des Affaires étrangères, Miroslav Poche est confiant dans le fait qu'il prendra prochainement la tête de la diplomatie tchèque.

Le Premier ministre Andrej Babiš regrette lui que l'affaire traîne en longueur, mais dit respecter le choix social-démocrate. "Nous aurions besoin que ce poste soit occupé, pour que des missions à l'étranger se réalisent", a-t-il commenté.