Mirek Topolanek cherche un soutien pour son cabinet avant le vote de confiance

01-10-2006

C'est mardi prochain, 122 jours après le scrutin parlementaire, que le cabinet Mirek Topolanek demandera la confiance des députés. En ce moment, il ne peut compter que sur 81 voix des députés de l'ODS et six voix des députés du parti des Verts. L'attitude des chrétiens-démocrates demeure inconnue. Les communistes et la social-démocratie qui disposent de 100 voix dans la chambre à 200 sièges, ont refusé de soutenir un cabinet de droite.