Miloš Zeman en visite à Terezín ce dimanche

17-05-2015

Le chef de l'Etat Miloš Zeman a participé ce dimanche à Terezín à la cérémonie annuelle d'hommage aux victimes de ce camp et plus généralement du nazisme. Dans son discours, le président a déclaré que ce camp de concentration constituait un avertissement contre la haine. Il a ensuite entamé son refrain habituel sur le danger que représente l'Etat islamique, indiquant que selon lui "le racisme et la haine de classe" avaient fait place à "la haine religieuse" qui prendrait la forme de "l'islam radical". Environ 155 000 juifs furent internés dans le camp de Terezín durant la Seconde Guerre mondiale, les deux tiers ne survécurent pas au conflit.