Miloš Zeman critique l’intervention monétaire de la Banque nationale

18-02-2014

A l’occasion de la session parlementaire consacrée au vote de confiance du nouveau gouvernement de coalition, le président Miloš Zeman a prononcé un discours critique à l’égard de l’intervention monétaire de la Banque nationale tchèque (ČNB). Selon le chef de l’Etat, la dépréciation de la couronne a éloigné la République tchèque de l’acceptation de l’euro. Miloš Zeman a également remarqué avoir trouvé quinze contradictions entre le texte de l’accord de coalition et celui de la déclaration générale de politique du gouvernement. Enfin, il a appelé à ce que la République tchèque s’inspire du modèle social scandinave caractérisé par des impôts élevés et une redistribution importante. Pour prouver la durabilité de ce modèle, le président a estimé que les pays scandinaves étaient parmi les premiers à surmonter la crise économique.