Miloš Jakeš n’est plus citoyen d’honneur de la commune de Pečky

14-11-2019

Ancien secrétaire général du Comité central du Parti communiste tchécoslovaque, avant 1989, Miloš Jakeš s’est vu retirer la citoyenneté d’honneur de la commune de Pečky, en Bohême centrale. « Quand j’ai découvert qu’il était citoyen d’honneur de la ville, j’ai voulu proposer qu’on le retire de la liste, parce que je pense que c’est mieux ainsi, » a déclaré la maire de Pečky. Seuls les conseillers municipaux membres du Parti communiste de Bohême-Moravie se sont exprimés contre.

Miloš Jakeš a été un des artisans zélés de la « normalisation » suite à l’intervention soviétique d’août 1968 en Tchécoslovaquie. Aujourd’hui retraité, il est l’invité fréquent des rassemblements du Parti communiste jusqu’à ce jour. Plusieurs autres villes du pays ont récemment décidé de retirer certains anciens dirigeants communistes de la liste de leurs citoyens d’honneur.