Migration : en Macédoine du Nord, Andrej Babiš s’est félicité des résultats de l’agence européenne Frontex

12-06-2019

En visite en Macédoine du Nord lundi et mardi, Andrej Babiš a remercié le gouvernement macédonien pour avoir « de facto » stoppé la migration clandestine. Accompagné du ministre de l’Intérieur macédonien, le Premier ministre tchèque a visité le centre d’accueil des migrants et des réfugiés qui se trouve dans les environs de la ville de Gevgelija, à proximité de la frontière avec la Grèce. C’est dans cette région que, depuis février 2016, un millier de policiers tchèques se sont relayés dans le cadre de la surveillance des frontières extérieures de l’Union européenne. Actuellement, un 26e contingent tchèque continue d’opérer sur place en coopération avec la police macédonienne.

Andrej Babiš, qui a rappelé à Skopje que la République tchèque soutenait le lancement des négociations d'adhésion à l'UE avec la Macédoine du Nord, s’est félicité à cette occasion « des excellents résultats » des opérations menées par l’agence européenne de garde-frontières et garde-côtes Frontex, entre autres de sa politique de renvoi des migrants dans leurs pays d’origine. Selon lui, le rôle de l’agence devrait désormais se renforcer davantage en dehors de l’UE.