Martin Stropnický renonce à son mandat de député et a ses fonctions dans la direction du mouvement ANO

L'ancien ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Martin Stropnický, vient de renoncer à son mandat de député ce lundi, a fait savoir la porte-parole du président de la Chambre basse du Parlement à l’agence de presse ČTK. Il a également décidé de quitter la direction du mouvement ANO, membre de la coalition gouvernementale. Martin Stropnický, pourrait prendre son poste d'ambassadeur en Israël début novembre, comme il l'avait confirmé lui-même au site de la Radio publique tchèque iROZHLAS.cz il y a un mois.

Au début du mois de mai dernier, Martin Stropnický (ANO) avait annoncé qu'il se retirait de la vie politique et qu'il ne souhaitait plus occuper de portefeuille ministériel dans le gouvernement de coalition d'Andrej Babiš. Autrefois ambassadeur tchèque au Portugal, en Italie et au Vatican, Martin Stropnický avait déclaré, après avoir annoncé sa décision, qu'il se verrait bien retourner dans la diplomatie.