Martin Stropnický a pris ses fonctions d’ambassadeur tchèque en Israël

Le nouvel ambassadeur tchèque en Israël, Martin Stropnický a été accueilli, jeudi, à Tel Aviv, par le président Reuven Rivlin, à l’occasion de la cérémonie de remise des lettres de créance, a informé l’ambassade tchèque en Israël.

Ancien ministre tchèque de la Culture, de la Défense et des Affaires étrangères, Martin Stropnický avait également occupé des postes d’ambassadeur au Portugal, en Italie et au Vatican.

Le président Reuven Rivlin a remarqué, jeudi, que l’arrivée de Martin Stropnický en Israël témoignait de la qualité des relations entre les deux pays. Le président de l’Etat hébreux a profité de l’occasion pour saluer son homologue tchèque Miloš Zeman qui devrait se rendre en Israël à la fin du mois de novembre. Dans une interview accordée à la Télévision tchèque, Martin Stropnický a répété que la République tchèque était « un des rares pays membres de l’UE capables d’expliquer certaines des positions d'Israël à Bruxelles ». Le nouvel ambassadeur a également déclaré qu’il entendait organiser, en 2019, une rencontre intergouvernementale tchéco-israélienne.