L'UE favorise la croissance tchèque, selon l'association des banques

03-11-2015

A l'instar du ministère tchèque des finances, l'association tchèque des banques (ČBA) a revu ses prévisions macroéconomiques à la hausse et table désormais sur un taux de croissance de 4,2% pour l'année 2015 - contre 4,5% pour le ministère. Pour la ČBA en revanche, l'un des facteurs les plus importants expliquant cette croissance soutenue n'est pas la politique fiscale du gouvernement ni la baisse du prix du pétrole mais le co-financement d'investissements par des fonds structurels de l'Union européenne. L'association a dans le même temps revu ses prévisions à la baisse pour la croissance du PIB en 2016, de 2,7% à 2,5%.