Lubomír Zaorálek : la République tchèque a besoin d’une économie forte mais aussi de la démocratie pluraliste

14-02-2017

Avoir une économie forte n’est pas le seul intérêt national de la République tchèque – il est nécessaire également de maintenir la démocratie pluraliste et la liberté sociale. C’est ce qu’a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Lubomír Zaorálek, ce mardi lors d’une conférence intitulée « L’intérêt national tchèque ». Même si le taux de chômage est bas, le pays prospère du point de vue économique et il n’est pas en danger de guerre, de nombreux gens ressentent l’incertitude et la peur de l’avenir, a fait savoir le chef de la diplomatie tchèque. Le destin du pays et la direction de sa politique étrangère dépendent selon lui de l’évolution des relations entre l’Europe et la nouvelle administration américaine.