L’inclusion des enfants défavorisés dans les écoles classiques va nécessiter une augmentation du budget

11-08-2015

L’amendement à la loi scolaire récemment approuvée, qui doit notamment améliorer l’inclusion des enfants défavorisés, soit pour des raisons de handicap physique, mental ou social, dans des écoles classiques, pourrait signifier une augmentation des fonds alloués par le budget de l’Etat. Cette augmentation s’élèverait à 1 milliard de couronnes supplémentaires pour 2016 et 1,5 milliards de couronnes pour 2017. Selon la nouvelle réglementation, les écoles inclusives doivent pouvoir fonctionner à partir du 1er septembre 2016. 318 millions de couronnes, sur les 410 millions de couronnes promis à la nouvelle ministre de l’Education, devraient être nécessaires pour rémunérer notamment de nouveaux assistants scolaires pour les enfants concernés.