Limogeage du directeur de la Galerie nationale de Prague : Jiří Fajt soutenu par ses collègues étrangers

22-04-2019 mis à jour

Révoqué jeudi dernier par le ministre de la Culture Antonín Staněk (ČSSD), le directeur de la Galerie nationale de Prague Jiří Fajt a obtenu le soutien de la part des chefs de douze prestigieuses institutions culturelles, parmi lesquelles les directeurs de la Tate Galery de Londres, du Musée métropolitain de New York, des collections nationales de Dresde, du Musée de l'histoire de l'art de Vienne ainsi que les représentants des musées et galeries de Suisse, de Pologne et d'Espagne. Dans une lettre adressée au Premier ministre tchèque Andrej Babiš (ANO), les directeurs expriment leur « stupéfaction » après le limogeage de Jiří Fajt qui, selon eux, a participé à la bonne renommée de la Galerie nationale et au développement de la collaboration entre les musées et galeries du monde entier.

Le ministre social-démocrate de la Culture a expliqué sa décision par les résultats de l'audit de la Galerie nationale de Prague. Le ministre Staněk a de surcroît indiqué qu'il allait déposer deux plaintes contre Jiří Fajt pour « des contrats douteux ». La démarche du ministre a également été critiquée par de nombreux historiens de l'art tchèques.