Les Tchèques satisfaits de l'adoption du nouveau budget de l'Union européenne

17-12-2005

Les chefs d'Etat et de gouvernement des 25 Etats membres de l'Union européenne sont parvenus à un accord sur le budget européen pour la période 2007-2013 dans la nuit de vendredi à samedi au sommet de Bruxelles. Le montant d'engagement des dépenses pour ces sept années s'élève à 862,4 milliards d'euros, soit 1,045 % du revenu brut européen. Le montant des aides régioanles destinées aux nouveaux pays membres de l'UE, parmi lesquels la République tchèque, s'élève, lui, à 157 milliards d'euros. C'est près de 5 milliards de plus que ce que prévoyait la première proposition britannique, mais 7 milliards de moins que ce que la présidence luxembourgeoise avait initialement proposé en juin dernier. Selon le Premier ministre Jiri Paroubek, la République tchèque devrait recevoir environ 3,150 milliards d'euros par an, soit une moyenne de 330 euros par habitant, ce qui est le chiffre le plus élevé de tous les pays membres. Par ailleurs, les pays bénéficiant de ces aides régionales ont obtenu des conditions d'utilisation de ces fonds plus souples que jusqu'à présent, leur part de cofinancement des différents projets étant réduite de 10 à 15 %. Jiri Paroubek s'est déclaré « satisfait » de l'accord trouvé, ajoutant que la majorité des revendications tchèques avaient été acceptées.