Les Tchèques n'ont pas envahi le marché de travail de l'UE

16-12-2004

Les craintes que la main d'oeuvre tchèque n'envahisse les marchés de travail dans les pays de l'Union européenne se sont avérées fausses. Selon Milos Tichy, chef du projet de partenariat du système d'Internet EURES, le nombre de Tchèques travaillant à l'étranger n'a pas augmenté de manière dramatique. Un argument de plus pour que les pays concernés ouvrent davantage leurs marchés de travail aux nouveaux pays membres.