Les Tchèques commémorent le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale

Des actes de piété, messes et rassemblements se déroulent un peu partout en République tchèque, samedi et dimanche, pour commémorer l’armistice du 11 novembre 1918. Dimanche, les cloches des églises tchèques sonneront et les sirènes retentiront en souvenir de la fin de la Grande Guerre qui a coûté la vie à environ 140 000 soldats tchécoslovaques. Au total 1,4 million de Tchèques et de Slovaques se sont engagés dans le premier conflit mondial au sein de l’armée austro-hongroise ou dans les rangs des pays alliés en formant les légions tchécoslovaques.

Les commémorations de l’armistice culmineront dimanche, par une cérémonie organisée au mémorial de Vítkov, à Prague. Pour sa part, le chef du gouvernement tchèque Andrej Babiš participe aux cérémonies organisées pour le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale ce week-end à Paris.