Les syndicats ont remis un projet aux députés visant à l’augmentation à 9 000 CZK du salaire minimum

20-02-2013

Les syndicats ont remis à la Chambre des députés un projet de loi visant à l’augmentation du montant du salaire minimum. Ils souhaitent que celui-ci passe des 8 000 couronnes actuelles à 9 000 couronnes, soit de 320 à 360 euros. Le président de l’Association des syndicats indépendants (ASO) a expliqué qu’ils souhaitaient également légaliser une valorisation obligatoire annuelle du salaire minimum de l’ordre de la moitié du taux d’inflation de l’année précédente. Malgré la proposition faite en décembre 2011 par le ministère du Travail et des Affaires sociales, le montant du salaire minimum n’a plus été augmenté depuis six ans en République tchèque. Les syndicats souhaitent que leur projet soit examiné dans le courant du second semestre de cette année afin qu’il puisse être appliqué dès 2014.