Les routes tchèques sont de plus en plus meutrières

30-07-2005

Le nombre de victimes d'accidents de la route est en baisse dans l'ensemble de l'Union européenne, mais les routes chypriotes et tchèques sont les seules à devenir plus dangereuses, a souligné vendredi l'Union européenne. Depuis 2001, dans les 25 états-membres, le nombre des victimes de la route n'a baissé que de 13%, loin de l'objectif officiel de Bruxelles qui vise à réduire de moitié les décès d'ici 2010. Chypre et la République tchèque sont les deux pays dans lesquels le nombre de morts a augmenté, avec une hausse respective de 19% et 7% entre 2001 et 2004.