Les recherches d’un chercheur tchèque sur le syndrome d’apnée du sommeil couronnées de succès

18-03-2013

Le chercheur Ivan Čundrle, membre d’une équipe américano-tchèque du Centre international de recherche clinique basé à Brno, a obtenu des résultats concluants dans le cadre de son travail visant à trouver un traitement au syndrome d’apnée du sommeil. Selon ces études, ce trouble du sommeil, caractérisé par des problèmes de respiration souvent très handicapant et pouvant dans certains cas entraîner la mort, serait lié à un faible taux de leptine dans le sang. Cette hormone, qui contrôle la sensation de faim et donc les réserves de graisse dans le corps, pourrait être utilisée comme indicateur permettant de détecter à temps un syndrome d’apnée du sommeil.