Les quatre derniers corps de mineurs tués dans l’explosion de la mine de Karviná ont été extraits des décombres

13-05-2019

Les quatre derniers corps de mineurs tués en décembre dernier dans l’explosion de la mine ČSM-Nord, à Karviná, dans la région de Moravie-Silésie, ont été extraits des décombres samedi, a fait savoir la procureure de la République tchèque de la région, Gabriela Slavíková. Les dépouilles ont été envoyées à l’Institut médico-légal d’Ostrava pour y être autopsiées.

Le 20 décembre dernier, treize mineurs sont morts et dix autres ont été gravement blessés dans une explosion survenue dans la mine ČSM-Nord de la ville de Karviná. Parmi les victimes, douze étaient de nationalité polonaise et une de nationalité tchèque. L’accident aurait été provoqué par un "coup de grisou", c'est-à-dire une explosion de méthane, survenue dans une galerie située à une profondeur de 880 mètres au-dessous du sol. Une enquête est toujours en cours afin de déterminer les causes exactes de la deuxième catastrophe minière la plus tragique depuis 1990.