Les premiers réfugiés sont arrivés au nouveau centre de rétention

07-08-2015

Les premiers réfugiés sont arrivés dans le nouveau centre de rétention ouvert ce vendredi à Vyšní Lhoty, commune située dans la région de Moravie-Silésie (dans l’est de la République tchèque). Seize personnes ont été placées dans ce centre d’une capacité d’accueil de 220 places sur une superficie de 75 000 m2. Soixante-dix autres, uniquement des hommes originaires d’Afghanistan, d’Irak, du Pakistan ou de Syrie, le seront également d’ici la fin de la semaine. Tous ces migrants sont en attente d’une décision d’expulsion, d’un transfert dans un autre pays membre de l’Union européenne pour les demandeurs d’asile dans le cadre du règlement Dublin II ou d’un transfert dans un autre pays dans le cadre d’une réadmission. Par ailleurs, la capacité du centre se trouvant à Bělá pod Bezdězem, en Bohême de l’Est, va être augmentée pour accueillir jusqu’à 700 réfugiés, a annoncé, mercredi, le ministère de l’Intérieur. Celui-ci a indiqué que la République tchèque disposera au total de 1 116 places dans ses différents centres de rétention. Cette augmentation fait suite aux protestations en fin de semaine dernière à Bělá pod Bezdězem de dizaines de réfugiés qui se plaignaient de leurs conditions de détention.