Les pharmaciens en ont assez

23-01-2006

Les pharmaciens ont perdu toute patience et sont prêts à descendre dans la rue et même à monter au Château de Prague, le siège du président de la République. Lundi prochain, ils seront en grève pour trois heures. La raison ? La VZP, Compagnie d'assurance maladie les paie avec beaucoup de retard, et le ministère de la Santé a diminué leur bénéfice sur la vente des médicaments.