Les pertes dues aux prix surévalués de l’énergie photovoltaïque pourraient atteindre jusqu’à 40 milliards d’euros

10-02-2013

Les contribuables tchèques pourraient payer pour l’énergie photovoltaïque en plus jusqu’à un billion de couronnes (40 milliards d’euros). C’est ce qu’a déclaré à la télévision le ministre tchèque de l’Environnement Tomáš Chalupa. L’Office de régulation énergétique a annoncé cette semaine que certains de ses anciens employés ont surévalué d’une façon illégale entre 2005 et 2011 les prix d’achat d’électricité photovoltaïque. Les prix surévalués auraient coûté à l’Etat tchèque des milliards de couronnes. Selon Tomáš Chalupa ce sont les députés ayant voté pour la loi sur l’énergie photovoltaïque en 2005 et les gouvernements de cette période-là qui sont responsables de ces pertes financières.