Les ministres tchèque et autrichien des Transports unis contre le projet de péage automobile allemand

17-01-2017

Dans le cas où la vignette autoroutière que souhaite mettre en place l'Allemagne se révèle discriminatoire pour les étrangers, la Tchéquie se rangera du côté de ses opposants en Europe. C'est ce qu'a affirmé ce mardi le ministre tchèque des Transports Dan Ťok, après une rencontre avec son homologue autrichien Jörg Leichtfried, en première ligne contre ce projet de péage autoroutier. Berlin, qui a récemment trouvé un accord avec la Commission européenne sur le sujet, veut la mise en place d'une vignette automobile annuelle que paieraient tous les automobilistes, avec des réductions possibles pour les voitures les moins polluantes. Seulement, le prix de cette vignette serait compensé par un allègement fiscal pour les citoyens allemands. Avec les Pays-Bas, l'Autriche envisage donc de porter plainte auprès de la Cour de justice de l'Union européenne pour discrimination. L'objet de la visite de Jörg Leichtfried à Prague était donc de convaincre la partie tchèque de se joindre à cette initiative.