Les mesures de sécurité ont été renforcées

23-03-2003

Aucun danger direct d'attaques terroristes ne menace la République tchèque en rapport avec la guerre en Irak: une information du chef d'état-major général, Pavel Stefka. Les mesures de sécurité prises dans l'armée sont au 2e degré de l'état d'alerte. Les soldats et la police surveillent l'aéroport de Prague-Ruzyne, l'ambassade américaine, et les bâtiments publics stratégiques.