Les membres du parti civique-démocrate ODS quittent le navire par centaines

03-04-2014

Le site Internet novinky.cz fait état de défections en masse au parti civique-démocrate ODS depuis la lourde défaite électorale lors du scrutin législatif en octobre dernier. Avec seulement quinze députés à la Chambre basse du Parlement, la formation libérale-conservatrice, une des forces politiques majeures du pays depuis le début des années 1990, avait enregistré le résultat le plus décevant de son histoire. Miné par les scandales de corruption et par la politique d'austérité impopulaire menée par l'ancien Premier ministre Petr Nečas, lui-même contraint à la démission par une nouvelle affaire en juin 2013, l'ODS aurait perdu la moitié de ses troupes. De 41 000 membres, il n'y en aurait plus aujourd'hui que 21 000. Le renouvellement de la direction du parti sous la conduite de Petr Fiala n'a pour l'instant pas suffi à limiter la casse.