Les manuscrits de Kafka finalement propriété de l'Etat d'Israël

15-10-2012

Une collection d'écrits inédits de Franz Kafka, cachés pendant une quarantaine d'années dans un appartement de Tel Aviv, vont être rendus publics et transférés à la Bibliothèque nationale d'Israël en vertu d'une décision de la justice israélienne rendue publique hier. Ces manuscrits étaient en possession de deux soeurs, Eva Hoffe et Ruth Wiesler, qui se sont battues devant les tribunaux pendant quatre ans en affirmant avoir hérité ces documents de leur mère, Esther Hoffe, secrétaire de l'ami et exécuteur testamentaire de l'écrivain pragois, Max Brod. La cour a toutefois décidé que ce dernier avait stipulé dans son propre testament que la majorité des documents qu'il avait donnés à sa secrétaire devraient être remis à des archives publiques.