Les habitants du village de Trokavec se prononcent massivement contre le radar américain lors d'un référendum local

17-03-2007

Les habitants du village de Trokavec en Bohême de l'ouest ont voté ce samedi contre le radar de détection de missiles que Washington souhaite installer sur un terrain militaire voisin dans le cadre du déploiement de son bouclier anti-missiles. 71 des 72 participants à ce référendum ont répondu par l'affirme à la question "Etes-vous d'accord pour que la mairie de Trokavec effectue toutes les démarches légales pour empêcher la construction de la station radar des Etats-Unis d'Amérique sur le territoire du terrain militaire de Brdy?".

Un total de 89 électeurs étaient inscrits pour cette consultation dans ce village situé à deux kilomètres du site de Brdy, présélectionné par les experts américains. Ce référendum n'a qu'un caractère consultatif. Des communes voisines pourraient également se décider à organiser une telle consultation.

Une manifestation contre l'installation du radar américain aura par ailleurs lieu samedi soir à Prague. Le symbole de la paix devrait être formé par une chaîne humaine sur la place de la Vieille-ville.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a quant à lui estimé samedi que le projet de bouclier antimissile américain en Europe aurait des « répercussions négatives » sur les relations entre la Russie et l'Otan. La diplomatie russe prône des « approches collectives » sur le projet de bouclier antimissile au sein du conseil Russie-Otan.