Les familles de certains ministres sous protection policière après les descentes chez des militants néonazis.

12-06-2009

Les familles du premier ministre Jan Fischer et du ministre de l’Intérieur Martin Pecina ont été placées sous protection policière après la plus grande opération de police jamais organisée contre l’extrême-droite. La direction des forces de l’ordre a décrit cette décision commé étant une mesure préventive devant la radicalisation attendue des groupes néonazis après une série de raids contre plusieurs radicaux. Dix personnes ont été inculpées « pour avoir promu un mouvement visant à bafouer les droits et les libertés », toutes membres d’un groupe appelé Résistance Nationale. Jan Fischer a fait de la lutte contre l’extrémisme une des principales priorités de son gouvernement.