Les écologistes sur les traces des grands prédateurs dans le massif des Beskides

Pour la 35e année consécutive, plusieurs dizaines d’écologistes et de bénévoles cherchent, depuis ce jeudi, les traces des grands prédateurs vivant dans les monts des Beskides (Beskydy), en Moravie du Nord. Selon les estimations de l’Agence de protection de la nature et du paysage (AOPK), une douzaine de lynx, ainsi que quelques loups et ours vivent dans les Beskides ainsi que du côté slovaque du massif. Les Beskides sont la seule région tchèque où les trois prédateurs peuvent être repérés.

Cette année, l’opération d’observation des traces des prédateurs durera quatre jours et sera effectuée sur un territoire de 1 200 km². Pour la première fois, elle sera élargie au massif des Carpates Blanches (Bílé Karpaty), à la frontière tchéco-slovaque.